Que faire en cas d’insolation en randonnée ?

Que faire en cas d'insolation en randonnée ?

Les troubles liés à la chaleur, comme l’insolation et l’épuisement par la chaleur, sont l’une des nombreuses blessures auxquelles succombent les randonneurs en plein air, surtout dans les régions chaudes et ensoleillées de France et d’ailleurs. 

L’insolation (également appelée coup de chaleur ou hyperthermie) et l’épuisement par la chaleur ne sont pas à prendre à la légère, et un traitement immédiat doit être mis en place dès les premiers symptômes. En effet, s’ils ne sont pas traités, ils peuvent entraîner des problèmes graves à long terme, voire, dans les cas extrêmes, la mort.

Heureusement, les randonneurs qui connaissent bien les premiers signes de ces troubles sont moins susceptibles d’être affectés par ces problèmes

En sachant ce que sont l’insolation et l’épuisement par la chaleur, en prévenant leur apparition, en reconnaissant leurs symptômes et en étant capable d’administrer le traitement approprié, les randonneurs sont beaucoup plus en sécurité pendant leurs excursions en plein air. 

Ainsi, nous vous avons préparé un article qui récapitule des informations précieuses lorsque les températures deviennent trop élevées sur les sentiers, afin d’éviter tout accident !


Quels sont les symptômes de l’épuisement lié à la chaleur ? 


Symptômes de l'épuisement lié à la chaleur

L’épuisement par la chaleur est un phénomène qui intervient généralement avant l’insolation. Cette sensation d’épuisement causée par la chaleur est un phénomène qui a déjà touché la majeure partie des personnes, qu’elles le sachent ou non ! 

Chaque fois qu’une personne est exposée à la chaleur pendant une période prolongée, elle risque de faire face à ce type de grande fatigue si elle n’est pas correctement protégée de manière prolongée. 

En effet, la combinaison de la chaleur et du soleil peut déshydrater les gens beaucoup plus rapidement que ce à quoi ils sont habitués. Au cours d’une journée normale, quelques verres d’eau peuvent suffire pour rester hydraté, mais en cas de chaleur, la consommation d’eau devra être doublée, voire triplée, pour éviter le coup de chaud. 

Lorsque l’épuisement dû à  la chaleur survient, les personnes subissent souvent les symptômes suivants :

  • Léthargie, grande fatigue ; 
  • Température corporelle élevée ;
  • Étourdissements, nausées, vertiges ;
  • Peau qui rougit fortement ;
  • Nausées, vomissements ;
  • Évanouissements ;
  • Coup de soleil ;
  • Transpiration importante ;
  • Crampes musculaires ;
  • Frissons ;
  • Soif intense.

Si l’un de ces symptômes ou d’autres symptômes inquiétants apparaissent, il est impératif que la personne concernée reçoive un traitement approprié pour l’épuisement par la chaleur. 

Attention : si un traitement n’est pas apporté rapidement, l’épuisement par la chaleur ne manquera pas de se transformer en insolation.


Quels sont les symptômes d’une insolation (hyperthermie) ?


Symptômes de l'insolation (hyperthermie)

Si un traitement n’est pas apporté rapidement à la personne souffrant d’épuisement par la chaleur, les symptômes de l’insolation commenceront à se faire sentir. 

L’insolation est l’un des dangers les plus mortels de la randonnée, en particulier dans les climats chauds. Si la plupart des randonneurs remarquent les signes d’épuisement par la chaleur et cherchent à se faire soigner ou se soignent eux-mêmes, ce n’est pas toujours le cas. 

En outre, lorsque les randonneurs se perdent au cours de leur périple, ils risquent de ne pas pouvoir éviter le coup de chaleur, car leur réserve d’eau diminue et leur accès à l’ombre se réduit. Pour éviter un tel désagrément, comprendre le balisage en randonnée est important.

Pour éviter de connaître ce sort, les randonneurs doivent connaître leur environnement et être capables de reconnaître les premiers symptômes de l’épuisement par la chaleur.

Les symptômes sont les suivants, et s’additionnent à ceux de l’épuisement dû à la chaleur  :

  • Chaleur et sécheresse cutanée, peau rouge, ou transpiration anormalement abondante ;
  • Absence de transpiration ;
  • État confus, perte de conscience ;
  • Malaise, syncope ;
  • Respiration superficielle ;
  • Convulsions ;
  • Délire ;
  • Température corporelle très haute (parfois supérieure à 40°C).

Comment traiter l’insolation et l’épuisement dû à la chaleur ?


Lorsque les signes d’épuisement par la chaleur se manifestent, il est important de commencer immédiatement un traitement pour le contrer et prévenir l’insolation. 

En appliquant les traitements ci-dessous, la plupart des personnes se remettront rapidement de leur épuisement dû à la chaleur, et éviteront ainsi l’hyperthermie.

Se reposer à l’ombre

Se reposer à l'ombre pour éviter une insolation

Trouver un endroit frais, ombragé et bien aéré est le moyen le plus simple de permettre au corps de se refroidir. 

Les randonneurs souffrant d’épuisement par la chaleur doivent s’asseoir à l’ombre et boire lentement de l’eau à petites gorgées jusqu’à ce que les effets de l’épuisement par la chaleur disparaissent.

Aller dans l’eau

S’il y a un point d’eau approprié à proximité, s’immerger dans l’eau fraîche peut rapidement faire baisser la température du corps. 

Les randonneurs souffrants peuvent se baigner lentement (afin d’éviter l’hypothermie) dans une eau peu profonde et s’y reposer, mais ils ne doivent pas aller dans une eau trop profonde qui les obligerait à nager, car cela ne fera qu’accroître leur épuisement physique.

Enlever des couches de vêtements

Une fois dans un endroit frais et ombragé, les randonneurs peuvent enlever leur équipement et leurs vêtements, en particulier les chapeaux, les chaussures, les chaussettes et les sacs à dos. 

Le fait de retirer ces couches supplémentaires de la peau permet à l’air frais de réduire la température corporelle.


Comment prévenir une insolation et la fatigue liée à la chaleur ? Nos 5 conseils


La meilleure chose que les randonneurs puissent faire est d’éviter complètement l’épuisement par la chaleur. 

De nombreux facteurs peuvent causer l’épuisement par la chaleur et l’hyperthermie, comme la déshydratation et la surchauffe, et il existe de nombreuses façons d’éviter ces problèmes. Nous vous en avons listé 5 ci-dessous. 

En appliquant ces mesures de sécurité et en faisant attention à votre corps, vous serez beaucoup moins susceptibles d’être victimes d’un épuisement ou d’un coup de chaleur durant votre randonnée.

1 – Évitez le soleil

Cela peut parfois sembler être une tâche impossible, mais rester à l’abri du soleil est essentiel pour réduire le risque de coup de chaleur, en particulier si vous randonnez en famille.

Pour cela, de nombreux moyens existent :

  • Les randonneurs peuvent sortir le matin avant que le soleil de l’après-midi ne commence à frapper.
  • Ils peuvent également profiter d’une randonnée en soirée, lorsque le soleil commence à se coucher.
  • Les randonneurs souhaitant sortir l’après-midi doivent rester dans les zones ombragées et porter plusieurs couches de protection solaire, non seulement en appliquant de la crème solaire, mais aussi en portant des chapeaux et des vêtements à indice de protection élevé, afin de réduire le risque de surchauffe due aux rayons du soleil.

Quoi qu’il en soit, pensez toujours à prendre de la crème solaire lorsque vous préparez votre sac à dos et votre kit de survie de randonnée.

2 – Portez des vêtements appropriés

Portez des vêtements appropriés pour éviter l'insolation

Être trop ou pas assez habillé est dangereux lorsqu’il s’agit de randonnée. S’ils portent trop de vêtements, les randonneurs ne seront pas en mesure de réguler correctement leur température corporelle, ce qui entraînera rapidement une surchauffe. 

S’ils ne portent pas assez de vêtements, les randonneurs seront surexposés au soleil et auront plus de chances de souffrir de coups de soleil. 

Le juste milieu est un vêtement léger, de préférence avec un indice UPF, qui évacue l’humidité du corps et couvre une grande partie de la peau. 

Une chemise de sport légère à manches longues et un pantalon ou un short léger constituent la garde-robe idéale pour une randonnée.

Pour vous aider, vous pouvez consulter notre article qui récapitule nos conseils pour bien s’habiller pour une randonnée en été.

3 – Restez hydraté

La déshydratation n’est que trop fréquente chez les randonneurs, en particulier en plein été. 

Par forte chaleur, la quantité d’eau que les visiteurs ont l’habitude de boire chaque jour doit être augmentée de manière drastique pour remplacer les liquides perdus pendant la randonnée. 

Il faut au moins boire entre un demi-litre et un litre toutes les deux heures de randonnée. Cette quantité peut être transportée dans des bouteilles ou dans un sac d’hydratation portable.

Il est préférable de boire de l’eau à petites gorgées, même si vous n’avez pas soif, plutôt que de boire de l’eau à grandes gorgées.

4 – Prenez de quoi manger 

Randonner sans rien avoir dans l’estomac n’est jamais une bonne idée ! 

En effet, la capacité du corps à absorber l’eau lorsqu’il n’a pas la nourriture et l’énergie dont il a besoin est fortement réduite. 

Apportez de petits en-cas riches en protéines, comme de la viande séchée, des oléagineux (noix, noisettes, noix de cajou, …), des graines ou encore des barres protéinées, afin que vous soyez rassasiés et hydratés pendant leur randonnée.

5 – Faites des pauses

Faites des pauses pour éviter l'insolation

Le désir de voir autant de sentiers que possible pendant une rando ou un trek peut conduire les randonneurs à essayer de parcourir les sentiers rapidement. Cela peut être incroyablement dangereux, voire mortel ! 

Lorsque les randonneurs se concentrent sur la vitesse de leur randonnée, ils sont plus susceptibles d’ignorer les signes de leur corps et de ne pas faire de pauses pendant leur voyage. 
Au lieu de se précipiter, les randonneurs doivent s’arrêter et se reposer dans les endroits ombragés qu’ils trouvent. La fraîcheur de l’ombre leur permettra ainsi d’abaisser la température du corps, et de moins s’épuiser.