Peut-on faire de la marche avec une côte cassée ?

Peut-on marcher avec une côte cassée ?

Si elle est toujours douloureuse, une côte cassée permet tout de même la pratique d’un grand nombre d’activités… si l’on fait attention ! Dans cet article, on s’intéresse à la pratique de la marche avec une côte cassée, tout en vous donnant quelques conseils. 


Qu’est-ce qu’une côte cassée ?


Une côte cassée, également appelée fracture costale, est une blessure à la cage thoracique qui se produit lorsque l’une des 12 côtes qui entourent les poumons et le cœur est fracturée ou fêlée. 

Les symptômes de ces fractures comprennent généralement une douleur au niveau du thorax, une ou des ecchymoses et une respiration difficile. 

Les côtes sont essentielles pour la respiration et la protection des organes internes ; ainsi, il est important de noter que, dans certains cas, une côte cassée peut entraîner des complications telles qu’une contusion pulmonaire ou même des lésions au niveau des organes internes. 

De fait, vous vous en doutez : on vous conseille vivement de consulter un médecin si vous soupçonnez d’avoir une côte cassée

Une radiographie est généralement nécessaire pour confirmer la fracture et évaluer la gravité de la blessure. En général, les côtes cassées guérissent sans intervention chirurgicale dans un délai de 4 à 6 semaines

Le repos, les analgésiques et les techniques de respiration pourront notamment vous aider à soulager la douleur tout en vous aidant à guérir plus rapidement.

Les bases étant posées, on peut désormais s’intéresser au sujet principal de notre article : peut-on marcher avec une côte cassée ?


Importance de la marche pour la récupération 


Personnes qui marchent avec un chien

Première chose à savoir : la marche est considérée comme l’une des activités physiques les plus sûres et les plus efficaces pour favoriser la guérison des côtes cassées

En effet, la marche permet de renforcer les muscles de la cage thoracique et d’améliorer la circulation sanguine, ce qui peut aider à réduire la douleur et à accélérer la guérison des os. 

Toutefois, lorsque vous avez une côte cassée, il est préférable de commencer par des promenades courtes, et de marcher lentement, afin d’éviter tout surmenage et soulager les douleurs. 

Pas question de faire une grande randonnée !

De même, il est préférable d’éviter les sports intenses tels que la course à pied ou le trail pendant les premières semaines de la guérison.

On vous conseille de consulter un médecin avant de reprendre toute activité physique, surtout si vous avez eu des complications ou si vous avez une fracture multiple. 

Enfin, notons que les douleurs thoraciques peuvent s’intensifier lors de la respiration ; par conséquent, il est préférable de respirer lentement et profondément pour soulager la douleur… et donc de marcher plus lentement

En résumé, la marche est un excellent moyen de favoriser la guérison des côtes cassées. Cependant, il est important de respecter certaines précautions : marche plus lente, respiration contrôlée et consultation chez votre médecin seront indispensables !

A découvrir : Nos conseils pour éviter les douleurs à la plante des pieds en randonnée


Précautions à prendre lors de la marche avec une côte cassée 


Personne qui se promène dans le froid

Comme on l’a vu rapidement juste au-dessus, il est important de prendre certaines précautions lorsque l’on marche avec une côte cassée pour éviter tout surmenage et soulager les douleurs. 

Ainsi, on le répète : on vous conseille de commencer par des promenades courtes et lentes, et d’augmenter progressivement la durée et l’intensité de la marche au fur et à mesure que la douleur diminue, afin de maîtriser votre respiration. 

Pour vous aider et pour soulager la douleur, vous pouvez par exemple utiliser une ceinture thoracique ou un bandage thoracique pour aider à maintenir les côtes en place pendant la marche. Cela peut aider à réduire la douleur et à améliorer la stabilité de la cage thoracique pendant la marche. 

Enfin, une nouvelle fois, il est indispensable de suivre les instructions de votre professionnel de santé (médecin ou physiothérapeute) en ce qui concerne l’utilisation de ces dispositifs de soutien. 

Ce dernier pourra aussi vous prescrire des médicaments pour soulager la douleur, ou vous montrer des techniques de massage bien utiles pour détendre les muscles de la cage thoracique. 

Par conséquent, prudence est de rigueur lorsque vous décidez d’aller marcher avec une côte cassée ! 

Il vous faudra impérativement éviter les mouvements brusques, les terrains trop difficiles et glissants, maîtriser votre rythme et votre souffle, et utiliser, si votre médecin vous l’autorise, des équipements qui ont pour but d’améliorer le soutien de la cage thoracique.

Voyons désormais quelques conseils pour vous permettre de soulager votre douleur.

A lire également : Que faire quand on ressent une douleur à la hanche en randonnée ?


Quand est-il préférable de ne pas marcher avec une côte cassée ? 


Personne qui marche seule sur une route

Bien sûr, chaque fracture peut être différente suivant votre forme physique, ou tout simplement le type de fracture qui vous fait souffrir. Il n’est donc pas toujours possible de marcher avec un côte cassée.

Ainsi, c’est évident, mais si vous avez une fracture multiple ou une fracture compliquée qui requiert un traitement chirurgical, il est préférable de ne pas marcher jusqu’à ce que vous ayez reçu des instructions de votre médecin ou de votre chirurgien. 

Il est également préférable de ne pas marcher si vous avez des signes d’aggravation de la blessure tels que des douleurs intenses, des difficultés respiratoires ou des ecchymoses qui s’étendent. 

On se répète, mais, systématiquement, suivez les instructions de votre médecin ou de votre physiothérapeute concernant la pratique de la marche avec une côte cassée. 

En effet, chaque cas est différent, et les recommandations peuvent varier en fonction de la gravité de la blessure et des risques de complications : en tout état de cause, seul un professionnel de santé qui connaît votre situation pourra vous renseigner sur la possibilité ou non de marcher. 


Astuces pour soulager la douleur 


Deux randonneurs qui s'aident à grimper sur un rocher

Si vous en avez l’autorisation, voici quelques astuces pour soulager la douleur lorsque vous marchez avec une côte cassée : 

  • Appliquez une poche de glace sur la zone douloureuse pendant environ 20 minutes, plusieurs fois par jour ;
  • Prenez de l’ibuprofène ou du paracétamol pour limiter la sensation de douleur ;
  • Faites des exercices de respiration profonde pour détendre les muscles de la cage thoracique et soulager la douleur ;
  • Utilisez une ceinture thoracique ou un bandage thoracique pour maintenir les côtes en place et réduire la douleur ;
  • Consultez un physiothérapeute pour des techniques de massage pour détendre les muscles de la cage thoracique et soulager la douleur.

On sait qu’on se répète encore, mais c’est important : ces astuces ne remplacent pas les conseils de votre médecin, qui est essentiel pour évaluer l’état de votre blessure et recevoir les instructions adaptées à votre situation. 

Ainsi, aucun médicament ne doit être pris sans l’avis d’un médecin ; en outre, n’utilisez pas de glace trop longtemps pour éviter des brûlures cutanées, et n’utilisez pas de bandage ou de ceinture thoracique sans avoir consulté un professionnel de santé pour éviter de causer des dommages collatéraux. 


Pour conclure… 


Comme on l’a vu dans cet article, la marche est généralement une très bonne chose pour récupérer après une côte cassée, dans la mesure où elle renforce doucement les muscles de la cage thoracique et améliore la circulation sanguine.

Toutefois, suivant la gravité de votre blessure, il n’est pas toujours possible d’effectuer une activité physique : dans certains cas (si le poumon est touché, si la fracture est complexe, …), il vous faudra privilégier le repos au sport. 

Pour le savoir, une seule chose à faire : consulter un professionnel de santé !

Quoi qu’il en soit, vous devrez impérativement prendre certaines précautions : effectuez une marche courte et tranquille, respirez avec calme, évitez les chemins glissants et les risques inconsidérés, et écoutez votre corps !

Voir la table des matières