5 étapes pour enlever la mauvaise odeur de vos chaussures

5 étapes pour enlever la mauvaise odeur des chaussures

Vos chaussures sont un terrain propice à la prolifération de bactéries très malodorantes. Grâce à ces étapes, vous allez pouvoir bannir les mauvaises odeurs, non seulement de vos chaussures de randonnée, mais également de toutes vos chaussures qui sentent mauvais.

Si vous vous battez contre des chaussures malodorantes, ne soyez pas gêné. Les odeurs de chaussures s’accumulent même chez les randonneurs les plus hygiéniques.

C’est logique : il y a ~250 000 glandes sudoripares sur vos pieds qui excrètent jusqu’à une demi-pinte (0,25 L) de sueur par jour !

Heureusement, il est assez facile d’apprendre à se débarrasser des odeurs de chaussures et de créer un environnement sain pour vos pieds. 

On vous a préparé un article qui récapitule les méthodes efficaces pour éliminer la puanteur de vos chaussures.

On y va !


Comment enlever la mauvaise odeur dans mes chaussures ?


Tout d’abord, si vous marchez avec les mêmes chaussures tous les jours, à la fois sur les sentiers de rando et en dehors, il est peut-être temps d’investir dans une autre paire, pour faire un roulement. 

Le fait d’accorder une journée de repos à vos chaussures permet à l’excès d’humidité de s’évaporer et met un terme au développement des bactéries. 

Découvrez donc notre liste des meilleures chaussures de randonnée, disponible juste ici !

Toutefois, avant de vous débarrasser de vos vieilles chaussures de course, suivez les étapes suivantes. Pas à pas, nous verrons si une solution moins radicale n’est pas plus judicieuse !

Étape 1 – Prévenir, si possible

Laver soigneusement vos pieds

Tout d’abord, attaquez-vous à la racine du problème en suivant les meilleures pratiques d’hygiène en matière de chaussures, avant même que vous ne transpiriez.

Mieux vaut toujours prévenir que guérir ! 

Voici quelques conseils à retenir :

  • Lavez soigneusement vos pieds, surtout les jours de forte transpiration. Les bactéries se multiplient sans cesse au niveau des pieds : vous devez donc les frotter soigneusement pour éliminer les odeurs. 

    Pensez à savonner vos plantes de pieds et entre les orteils. Enfin, soyez sûrs que vos pieds sont complètement secs avant d’enfiler à nouveau vos chaussures de randonnée.
  • Si vous avez des problèmes d’accumulation d’humidité dans vos chaussures, envisagez de les ranger à l’extérieur, à la lumière du soleil, pour qu’elles sèchent plus vite et empêchent la prolifération des bactéries.

    Attention ! Si l’on est en plein hiver ou au milieu de l’automne et que le soleil se fait rare, ne les mettez sous aucun prétexte en-dessous d’un radiateur, surtout si vos chaussures sont en cuir. Cela aurait pour effet d’endommager, parfois sérieusement, vos chaussures

    A lire également : Comment prendre soin de vos chaussures de randonnée en cuir

  • Si vos chaussures sont lavables, vous devez les mettre en machine régulièrement, mais surtout après une rando ou un trek intense.

  • Comme nous le disions plus tôt, essayez de ne pas toujours porter les mêmes chaussures lors de vos sorties, en particulier si celles-ci sont rapprochées. Évitez également de les porter dans la vie de tous les jours.

  • Portez des chaussettes propres. Cela ne devrait pas poser de problème, mais vous devrez peut-être en changer à la mi-journée si vous transpirez beaucoup.

    Les chaussettes qui évacuent l’humidité sont votre meilleure option. Elles permettent d’évacuer l’humidité des pieds vers le tissu, ce qui réduit les risques d’ampoules et de pied d’athlète.

Découvrez notre liste des meilleures chaussettes de randonnée garanties anti-transpirantes !

Si mettre en place ces petites actions ne suffit pas, pas d’inquiétude ! Passons simplement à la seconde étape.

Étape 2 – Éliminez les bactéries

Chaussures de randonnée propres dans la nature

La deuxième étape pour bannir la puanteur est l’assainissement des chaussures. Il y a plusieurs façons d’y parvenir :

  • Comme les bactéries se développent dans des conditions chaudes et humides, glisser vos chaussures malodorantes dans le congélateur pendant la nuit aidera à tuer les bactéries.

    Ainsi, placez vos chaussures dans un sac en plastique ou une taie d’oreiller, mettez-les au congélateur pendant la nuit, puis laissez-les décongeler avant de les porter à nouveau.

  • Le vinaigre blanc est un autre excellent désinfectant pour lutter contre les bactéries. Mélangez une dose de vinaigre blanc distillé avec une dose d’eau, puis vaporisez ce mélange dans la doublure, ainsi que dans la semelle de vos chaussures de rando.

    Une fois secs, vous pouvez de nouveau essayer de porter vos souliers pour aller marcher.

  • Vous pouvez également utiliser certains sprays pour tuer les bactéries et éliminer les odeurs des chaussures. L’alcool à friction (ou alcool isopropylique) est également une excellente option car il s’évapore rapidement. Son effet asséchant forcera l’humidité à s’évaporer en même temps que lui.

Une fois ces bactéries éliminées, attaquons-nous à l’odeur.

Étape 3 – Éliminez l’odeur de vos chaussures

Enlever l'odeur des chaussures de randonnée

Maintenant que vous avez tué les bactéries, vous pouvez vous efforcer d’éliminer l’odeur qui reste sur le long terme !

Pour cela, vous avez un allié de taille : le bicarbonate de soude !

En effet, des études montrent qu’un seul gramme de bicarbonate de soude neutralise 12 milliéquivalents d’acide malodorant. Rien que ça !

Une bonne méthode pour éliminer les odeurs nauséabondes des chaussures consiste à enrouler un filtre à café, une feuille de séchage ou un morceau de tissu autour d’une boule de bicarbonate de soude et à laisser la boule dans la chaussure en question toute la nuit.

Au petit matin, vos problèmes d’odeurs persistantes devraient être résolus.

Si vous le souhaitez, vous pouvez également opter pour des semelles de randonnée : en plus d’améliorer la respirabilité, elles augmenteront également votre confort de manière significative.

N’hésitez pas à consulter notre comparatif des meilleures semelles de randonnée sur le marché.

Étape 4 – Gardez vos chaussures fraîches et sèches

Chaussures de randonnée en montagne

Les bactéries et les odeurs ont disparu, mais si vous voulez que vos chaussures sentent bon, vous pouvez aller plus loin :

  • Si vous en avez, placez un pain de savon dans votre chaussure pendant la nuit. Le savon étant poreux, il absorbera les odeurs restantes tout en laissant un parfum agréable et propre.
  • Les huiles essentielles sont un autre moyen de rendre à vos chaussures une odeur agréable. Placez-en quelques gouttes sur un coton, puis laissez-le dans vos chaussures pour la nuit.

    Vous n’avez pas d’huiles essentielles sous la main ? Les écorces de citron et d’orange feront très bien l’affaire !
  • N’oubliez pas qu’il est important de garder vos chaussures sèches si vous ne voulez pas que l’odeur revienne rapidement.

    L’une des meilleures méthodes pour éliminer l’humidité est de bourrer vos chaussures de papier journal une fois qu’elles ne sont plus à vos pieds. Gardez de vieux journaux à portée de main, et placez-les dans vos chaussures afin d’absorber la sueur résiduelle.
  • Un autre remède à domicile contre les chaussures qui sentent mauvais ? La litière pour chat ! Cette dernière absorbe les odeurs et l’humidité pour protéger votre maison de la puanteur ; il en va de même pour vos chaussures qui sentent mauvais.

    Remplissez simplement une chaussette dépareillée ou un collant usé avec de la litière, fixez-la avec un élastique, mettez-la dans vos chaussures de randonnée et laissez-la absorber les odeurs désagréables et l’humidité restante.

Étape 5 – Si rien ne fonctionne… peut-être faut-il les jeter.

Jeter vos chaussures de randonnée

Si vous avez essayé les étapes 1 à 4 et que rien ne semble venir à bout de l’odeur qui règne dans vos chaussures, c’est peut-être l’un des signes que vous avez besoin de nouvelles chaussures de randonnée.

Certaines chaussures sont tout simplement irrécupérables. Elles sont probablement infestées de bactéries, qui ont complètement envahi les doublures intérieure et extérieure, le tissu et les pores les plus profonds de la semelle. 

Les microbes qui s’y développent sont exceptionnellement difficiles, voire impossibles, à chasser. 

Faites-vous une faveur, jetez-les, trouvez-vous de nouvelles chaussures de rando, et appliquez les conseils de la première étape pour ne pas laisser cette situation recommencer à l’avenir !

Vous pouvez également opter pour des chaussures de trail, si vous êtes un randonneur assez aguerri et qui ne nécessite pas de soutien supplémentaire à la cheville. Plus légères et souvent plus respirantes, elles sont une superbe alternative, plébiscitées par de nombreux randonneurs.

Vous pouvez découvrir notre sélection des meilleures chaussures de trail respirantes ici.