Comment lacer des chaussures de trail – nos 3 techniques

Comment lacer ses chaussures de trail - nos 3 techniques

À moins que vos chaussures de course ne soient équipées de scratchs ou d’un système de laçage rapide, vous les lacez probablement comme vous l’avez toujours fait pour vos chaussures de ville. Cependant, d’autres solutions existent, qui vous permettront certainement de soulager certains points de douleur !

Dans cet article, nous abordons trois techniques de laçage que tout coureur de trail devrait connaître :

  • La boucle du coureur – Elle sécurise le talon et empêche les orteils de glisser vers l’avant ;
  • Le laçage ouvert – Il atténue les points de pression sur le dessus de votre pied ;
  • Le nœud plat – Il permet de maintenir les lacets fermés plus solidement.

N’importe quelle prouesse en matière de laçage ne remplace pas la mise en place d’un bon ajustement initial de la chaussure. Pour cela, vous pouvez consulter un expert en chaussures outdoor dans un magasin spécialisé proche de chez vous.

Une paire de chaussures de trail de qualité vous permettra également un plus grand confort, qui sera encore meilleur avec un laçage maîtrisé.


3 techniques de laçage pour les chaussures de trail


La boucle du coureur

Technique de laçage de chaussures de trail - La boucle du coureur

On commence avec notre technique préférée : celle de la “boucle du coureur” !

Lorsque votre talon n’est pas maintenu fermement, votre pied peut glisser vers l’avant et vos orteils se cogner contre l’avant de vos chaussures. La boucle du coureur règle ce problème avec brio ! Voici comment pratiquer cette technique de laçage :

  1. Lacez vos chaussures normalement, en les croisant jusqu’à ce que vous atteigniez le deuxième œillet en dessous du sommet de chaque extrémité ;

  2. Tirez chaque extrémité du lacet vers le haut de son côté, et insérez-la dans l’œillet supérieur de ce même côté. Vous formerez ainsi une boucle ;

  3. Placez chaque extrémité du lacet à travers la boucle formée sur le côté opposé de la chaussure ;

  4. Tirez les extrémités du lacet vers le haut et vers l’extérieur plusieurs fois afin de serrer les boucles pour qu’elles maintiennent fermement le lacet de chaque côté ;

  5. Terminez en nouant vos lacets de manière habituelle.

Notons que de nombreux modèles de chaussures sont conçus spécifiquement pour permettre la présence de la boucle du coureur : ils prévoient une longueur supplémentaire dans les lacets et un alignement spécifique des derniers œillets pour vous donner la possibilité de la nouer.

Bien pratique ! 

A découvrir également : Quelle est la durée de vie de vos chaussures de trail ?

Le laçage ouvert

Technique de laçage de chaussures de trail - Le laçage ouvert

Si vos chaussures de course provoquent un point de pression inconfortable sur le dessus de votre pied, le laçage ouvert (que l’on appelle également « box lacing ») peut aider à atténuer le problème. Procédez ainsi : 

  1. Détachez la chaussure jusqu’à l’œillet situé juste en dessous du point de pression ressenti sur votre pied ;

  2. Refaites le laçage en allant directement à l’œillet suivant, puis croisez les lacets ;

  3. Terminez le laçage du reste de la chaussure de manière habituelle.

Cela devrait rapidement vous soulager ! 

A lire également : Comment lacer ses chaussures de randonnée facilement ?

Le nœud plat

Technique de laçage de chaussures de trail - Le nœud plat

Le simple nœud de lacet que nous avons tous appris étant enfants est rapide et facile, et il tient bien la plupart du temps… sauf quand il décide de ne pas tenir !

Ainsi, le nœud que l’on vous a appris étant enfant est soit un nœud de type « grand-mère », soit un nœud plat, plus sûr. 

Lorsque votre pied bouge, le nœud plat aura pour effet de resserrer le nœud, tandis que ce dernier se desserrera dans le cadre d’un nœud de grand-mère… À première vue, les deux nœuds se ressemblent pourtant ! 

Vous ne savez pas si vous effectuez un nœud plat ou un nœud de grand-mère ? Pas de souci, on vous propose un petit test !

  • Le pied hors de la chaussure, faites votre nœud de manière habituelle ;

  • Saisissez maintenant votre chaussure nouée au niveau des œillets supérieurs, et tirez les boucles de vos lacets sur le côté ;

  • Si les extrémités des boucles sont légèrement inclinées, de sorte qu’au moins une boucle est vers le bas plutôt que sur le côté, vous avez fait un nœud de grand-mère, qui n’est pas très fiable pour le trail ;

  • Si les boucles restent perpendiculaires aux côtés gauche et droit de la chaussure, alors vous avez un nœud plat et vous êtes prêt à partir ! 
Nœud plat ou nœud de grand-mère ?

Pour transformer votre noeud de grand-mère en nœud plat, rien de plus simple : 

  1. Faites toutes les étapes de votre laçage de manière habituelle : croisez et serrez les lacets, puis formez votre première boucle de la même manière ;

  2. Maintenant, inversez le sens de passage du lacet lorsque vous formez votre deuxième boucle : si vous passez toujours le lacet au-dessus de la première boucle, passez-le sous la deuxième boucle cette fois-ci (ou vice versa). C’est cette étape qui fixera le nœud ;

  3. Terminez le nœud et répétez le test précédemment effectué ;

  4. Si le test échoue, et que vous vous retrouvez toujours avec un nœud de grand-mère, essayez de terminer le nœud en tirant la seconde boucle vers le côté opposé de la chaussure. Si vous l’avez tirée vers la gauche, tirez-la vers la droite. Si vous l’avez tirée vers la droite, alors tirez-la vers la gauche.

Remarque : Si cette solution ne fonctionne pas, pas de panique ! Inversez le sens de ce que vous faites sur une seule étape, puis terminez et faites le test que l’on détaillait ci-dessus. Lorsque les boucles sont perpendiculaires, vous y êtes arrivés, et vous pouvez aller courir !


Les lacets pour chaussures de trail


La plupart des chaussures de trail sont vendues avec des lacets longs pour permettre le passage de la boucle du coureur, vous devriez donc être en mesure de réaliser toutes ces astuces de laçage avec vos lacets actuels.

Si vos lacets sont usés, remplacez-les par des lacets dont la forme (ronde, ovale ou plate) et la longueur correspondent à celle de votre ancienne paire. 

Si vous avez du mal à défaire les nœuds, vous pouvez passer de vos lacets ronds à des lacets plats. 

Vous pouvez également passer d’une matière synthétique comme le nylon à une fibre naturelle comme le coton.

Allez, c’est toujours sympa : on vous passe une petite vidéo de Cimalp qui vous montre rapidement comment lacer vos chaussures de trail !

Voir la table des matières