Test : Salomon X Ultra 3 GTX

Salomon X Ultra 3 sur un rocher

Vous le savez certainement : chez NatureChaussures, on est fan de la marque Salomon, et leur gamme X Ultra ne nous fera pas changer d’avis. On adore la porter pour de nombreux types d’utilisation, de la courte balade d’une journée au trek, en passant par les voyages avec sac à dos léger. Légère sans sacrifier la durabilité ou le confort sur longue distance, la chaussure basse de Salomon se démarque sur le marché de la randonnée. Voici notre test !

Récapitulatif – Salomon X Ultra 3 GTX

 

  • Prix : Environ 139.99€
  • Poids : 730 grammes en taille 43
  • Imperméable : Oui (disponible en version non-GTX)
  • Note finale : 4,5/5
  • On a aimé : Un bon mélange de légèreté, de durabilité et de performance sur les sentiers.
  • On a moins aimé : Le modèle Gore-Tex est assez peu respirable.
  • Ce modèle existe en version Homme et en version Femme, ainsi qu’en version tige basse et tige haute/mid

Nous avons testé la version basse de la chaussure dans toutes les conditions, du début de l’hiver dans le Nord-Est de la France à l’été en Italie, et nous pensons que Salomon a atteint son but : la chaussure est légère, agile, s’accroche bien sur presque toutes les surfaces et résistera à une utilisation intensive. Ci-dessous, nous analysons les performances globales de la X Ultra 3.

Pour que vous puissiez voir comment ce modèle se situe comparativement à ses concurrents, n’hésitez pas à consulter notre article qui récapitule les meilleures chaussures de randonnée.

Chaussures de randonnée Salomon X Ultra 3 GTX
Salomon X Ultra 3 GTX - Tige basse
Achetez les au meilleur prix !
Salomon X Ultra 3 GTX Mid
Salomon X Ultra 3 GTX - Tige haute
Achetez les au meilleur prix !

Notre test de la Salomon X Ultra 3 GTX

Confort 

 

Notre première impression en enfilant la Salomon X Ultra 3 Low GTX fut qu’elle ressemblait beaucoup à une chaussure de trail. En effet, elle est légère et modérément flexible, mais possède également un bon rembourrage au niveau du col et de la languette. En outre, la semelle intérieure sculptée fournit suffisamment d’amorti et de soutien pour se sentir à l’aise dès la sortie de la boîte. 

 

Sous le pied, on retrouve une chaussure globalement plus fine que les chaussures de randonnée habituelles, telles que la Merrell Moab II. Cependant, cela ne nous a absolument pas posé problème, même sur terrain accidenté et avec un sac à dos bien chargé.

 

Dans l’ensemble, les X Ultra répondent à nos attentes en matière de randonnée à la journée en sac à dos léger : on a la sensation d’être un coureur de fond, mais avec le confort et la protection supplémentaires recherchés sur un modèle spécifique à la randonnée. Un point bien positif !

 

Confort
0%

Poids

 

De par sa conception, la Salomon X Ultra est l’une des chaussures de rando les plus agressives sur sentier : on sent largement que la marque française s’est inspirée des chaussures de course. 

 

D’ailleurs, le poids sur la balance confirme ce sentiment : mon modèle Gore-Tex taille 43 pour homme pèse 750 grammes. Pour donner un ordre d’idée, c’est moins que les chaussures de trail imperméables comme les La Sportiva Akyra GTX (780 grammes), ou encore que la plupart des chaussures de randonnée. 

 

En effet, des modèles bien connus des amateurs, comme la Merrell Moab 2 WP (930 grammes) ou la The North Face Ultra 111 WP (850 grammes) pèsent toutes deux bien plus lourd, et donnent une plus grande impression d’encombrement en comparaison. 

 

Tout compte fait, nous n’avons absolument rien à redire sur le poids de la X-Ultra. C’est à nouveau un grand oui pour ce modèle de chaussures !

 

Poids
0%
Salomon X Ultra 3 sur le sentier de randonnée

Stabilité et soutien 

 

Bien que les Salomon X Ultra n’aient pas la prétention de remplacer des chaussures de trek à tige haute, ni une paire de chaussures d’alpinisme, elles offrent un excellent soutien et constituent un vrai atout pour toute randonnée à la journée et bien plus encore. 

 

La chaussure est assez souple sous le pied, mais la semelle intermédiaire à profil bas et la plateforme stable (Salomon parle de son « Advanced Chassis « ) offrent une tranquillité d’esprit suffisante pour les sentiers rocheux.

 

Avec des sacs à dos de 50L bien chargés, nous n’avons jamais eu le moindre problème au niveau des chevilles

 

Stabilité et soutien
0%

Traction 

 

Pour réaliser ce modèle, Salomon a choisi de redessiner la semelle extérieure de leur modèle précédent, la X Ultra 2. L’amélioration est réussie : en descente, la traction est nettement améliorée.

 

Cela se voit principalement au niveau du talon, qui troque le caoutchouc plein pour une série d’entailles en forme d’ailettes pour mordre dans le sol. Certes, nous n’avions pas l’impression que l’ancienne X Ultra 2 manquait vraiment d’adhérence, mais nous avons néanmoins été satisfaits des semelles Contagrip de la nouvelle version. 

 

Elles se sont bien comportées dans la boue molle, sur la terre battue et sur une quantité décente de neige. Et surtout, le composé en caoutchouc ne s’est pas détérioré ou ébréché, même après avoir marché sur du granit. 

 

En conclusion : c’est du costaud !

 

Traction
0%
Salomon X Ultra 3 - Semelle

Respirabilité 

 

L’une des raisons majeures pour lesquelles nous opterions pour la version Aero (c’est-à-dire non équipée de Gore-Tex) de la chaussure X Ultra 3 est leur respirabilité. Comme bien souvent, le Gore-Tex des Salomon X-Ultra 3 pose un problème de respirabilité. Cela dépend bien entendu de votre usage, mais on a préféré porter la version Aero de ce modèle, bien plus respirable, mais non imperméable.

 

Pour le modèle pourvu d’une membrane Gore-Tex, les problèmes n’étaient pas perceptibles lorsqu’on les portait dans le froid : en fait, l’imperméabilité a fourni une quantité utile d’isolation et de protection dans la neige. 

 

Mais les températures ressenties lors d’une randonnée en plein été du côté de la Côte Amalfitaine ont laissé nos pieds assez inconfortables et chauds à la fin de la journée. C’était certainement tolérable, et les chaussures ont mieux ventilé que les membranes imperméables moins chères que j’ai utilisées dans le passé.

 

Cependant, mes pieds, parfois sujets à la transpiration, ont besoin d’une meilleure ventilation lorsque le mercure monte.

 

 

Respirabilité
0%
Salomon X Ultra 3 Quicklace

Qualité de fabrication et durabilité 

 

Comme souvent (toujours ?) avec Salomon, la qualité est au rendez-vous, et surpasse la vaste majorité des chaussures de trail et de randonnée standard. Après 8 mois d’utilisation fréquente de ces chaussures, ce modèle résiste parfaitement au temps et aux utilisations. 

 

Le matériau synthétique renforcé de l’empeigne protège la maille des déchirures, l’embout substantiel a quelques éraflures mais est en excellent état général, et la semelle commence tout juste à montrer des signes précoces d’usure.

 

Qualité et durabilité
0%

Le système Quicklace de Salomon

 

Dans sa version basse, on retrouve le fameux Quicklace sur la Salomon X Ultra 3. Pour les néophytes, son utilisation est assez simple : il vous faut saisir l’extrémité en caoutchouc, pousser la languette en direction de votre pied afin de la serrer, puis faire le processus inverse pour le desserrer. Ce système permet aux lacets de prendre la forme du pied et de s’ajuster de manière optimale, en un seul mouvement : il accélère grandement le temps de laçage. De plus, l’œillet le plus élevé est placé haut sur la chaussure et assure une excellente étanchéité autour du dessus du pied pour empêcher la saleté et les débris d’entrer.

 

Lors de nos essais, nous n’avons jamais connu le moindre problème de lacets fragilisés ou brisés, ni même d’inconfort. Pourtant, il s’agit d’un concept polarisant : si je me suis retrouvé à ne devoir resserrer mes X Ultras qu’à seulement quelques reprises pendant des journées entières de randonnée – ce que j’ai attribué au fait que les lacets se desserraient légèrement – ceux qui ont besoin de régler finement l’ajustement peuvent ne pas aimer le concept de traction unique. 

 

Le facteur pratique est certainement présent, mais je ne suis pas convaincu qu’il ait une place prépondérante dans le choix de la plupart des randonneurs.

Forme et taille

 

J’ai commandé mon modèle de Salomon X Ultra 3 dans ma taille habituelle (43), et j’ai trouvé qu’elles étaient bien ajustées et confortables. Leur talon permet un excellent maintien, y compris sur les longues montées, et la longueur est parfaite pour ne pas se faire mal aux orteils durant les longues descentes. 

 

Autre bonne nouvelle pour les personnes qui ont de grands pieds : les versions à tige basse comme à tige haute sont proposées en grandes tailles. Tout le monde y trouvera son compte !

Autres versions de la Salomon X Ultra 3 Low

 

Nous avons couvert la version masculine de la X Ultra 3 GTX Low pour ce test, mais cette gamme de chaussures existe dans un certain nombre de variations. Parmi les options, il y a la version X Ultra 3 Aero non imperméable, qui abandonne la membrane Gore-Tex et remplace le matériau de la tige par un design en mesh plus ouvert. Le résultat est une respirabilité grandement améliorée et une économie de 30 grammes par paire !

 

De plus, les modèles GTX et Aero sont proposés avec des coupes spécifiques pour les femmes et des coloris uniques.

Salomon X Ultra 3 à tige basse VS Salomon X Ultra 3 à tige mid

 

Comme mentionné plus haut, Salomon propose aussi une variante du modèle X Ultra 3 qui possède une tige mid. Nous avons également pu tester ce modèle. Ici, il s’agit plus ou moins d’une version plus haute du modèle à tige basse, partageant entre autres le système de traction, le matériau supérieur léger mais résistant, et la sensation athlétique. 

 

Les changements incluent le soutien et la protection supplémentaires qui viennent avec le collier allongé et rembourré, et Salomon a également échangé la fermeture Quicklace pour des lacets traditionnels avec le modèle à tige haute. Le changement total de poids pour le modèle Homme de taille 43 est de 200 grammes de plus pour la paire. 

 

Ceux qui portent une charge lourde ou qui font des randonnées dans des zones où une protection supplémentaire de la cheville est nécessaire préféreront probablement le modèle Mid, tandis que le modèle Low est difficile à battre pour se déplacer rapidement sur le sentier avec sa sensation de légèreté. 

 

Au final, on vous conseille les deux, qui sont d’excellentes options !

 

On aime

  • Les chaussures à tige haute et mid de la Salomon X Ultra 3 sont toutes deux au sommet de leur catégorie respective en matière de légèreté.
  • Elles sont agressives et agiles, conservent un excellent niveau de confort et de durabilité de la chaussure, tout en permettant un excellent niveau de traction.
  • Elles procurent une sensation de fraîcheur et de protection solide des orteils, du talon et du dessous du pied pour les randonnées rocheuses et difficiles.
  • Des tailles larges sont disponibles dans le modèle GTX pour les hommes comme les femmes.

 

On aime moins

  • La version Gore-Tex est assez chaude et peu respirante. Les randonneurs habitués aux sorties en climats secs ou qui n’ont pas peur d’avoir les pieds mouillés à l’occasion devraient opter pour le modèle non étanche.
  • Le système Quicklace divise parmi les utilisateurs : chacun ses goûts !

En résumé...

Confort
0%
Poids
0%
Stabilité et soutien
0%
Traction
0%
Respirabilité
0%
Qualité de fabrication et durabilité
0%

Note finale : 4,5/5

Chaussures de randonnée Salomon X Ultra 3 GTX
Salomon X Ultra 3 GTX - Tige basse
Achetez les au meilleur prix !
Salomon X Ultra 3 GTX Mid
Salomon X Ultra 3 GTX - Tige haute
Achetez les au meilleur prix !